09/04/2007

La maison du bonheur !


J'ai toujours habité en ville sauf quelques années dans un "ancien rendez-vous de chasse sous Louis XV", rien que ça !
On vivait en communauté mais je ne peux pas dire que j'ai vraiment profité de cette maison !
Les années ont passé et avec mon chéri d'amour, nous avions décidé d'aller vivre à la campagne où les loyers seraient moins chers ! En plus, on aime la peche alors, avec une rivière, des étangs, un canal.....nous avions trouvé le coin idéal !
Le jour où nous avions mis le pied dans cette maison, imparfaite, il s'est passé quelque chose de bizarre, une impression comme je ne croyais pas pouvoir connaitre un jour ! D'ailleurs j'ignorais que ça existait !
Dans ma tête, quelque chose me disait : "tu es arrivée ! Ça y est, tu es arrivée ! "
Où ça, comment ça ? Je suis arrivée ? Je ne suis même pas propriétaire de cette maison ! Et pourtant, je me sentais chez moi comme je ne me suis jamais sentie chez moi nul part !
J'avais trouvé MA MAISON ! J'ai trouvé ma maison ! Elle est humide, mal isolée, mal foutue, mais c'est là que je veux finir ma vie !

4 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est vrai qu'elle es au calme,elle a peut étre quelques petits défauts que tu dit lala,mais tu y es bien et heureuse.je peux dire ,que dans cette maison ,l'acceuille es formidable avec des gens sympas et formidables.je sais de quoi ,je parle.gros bisouuuuuuuuus ma copine lala.fabie

lalita a dit…

Merci pour tes petits mots fabie !
Tu sais que tu es la bienvenue quand tu veux dans ma maison du bonheur !
Bonne journée au boulot ! On pense bien à toi !
Nous, ça va être barbecue ! Le premier de l'année ! ! !

Anonyme a dit…

bonsoir ma copine ,comment c'étais le premier barbecue? nous ,nous l'avons dimanche,sympas.j'espére que tu vas bien,moi fatiguée,en plus j'ai mes régles ,donc trés mal et la sinusite ,j'ai trés mal dormie.je vais bientot me couchée ,car demain debout a 6h30 ,deux mobil homes a faire et aprés mes 8h chez les cons.j'espére que tu vas bien et que toi chéri aussi.je vous fais de gros gros bisous votre amie fabie

HK a dit…

Lalita ! L'impression de se trouver un vrai chez soi que tu décris, cette sorte de coup de foudre, est synonyme d'une liberté retrouvée. Ce n'est pas vraiment là que tu finiras ta vie, c'est ici que ta vie (re)commence ! Tu vas donner un sens à tous tes gestes. Tu vas pouvoir mettre en oeuvre pour de vrai le fruit de tes cogitations ! Bonne continuation à toi et à ton chéri !