25/08/2016

On fait ce qu'on peut !


Et oui, je récolte tous les jours ! Pas beaucoup, pas très gros, mais de petites tomates délicieuses !
La petite verte en haut, c'est la grinch. Les trois vertes zébrées : abracazébra. Orange zébrée : blush et la jaune c'est sensé être une grub mystery green !  A vérifier d'où j'ai eu les graines !

22/08/2016

Enfin !

Première année dans la nouvelle maison, c'est à dire année d'observation. Le pré qui sera mon potager était planté d'une herbe spéciale m'a dit mon propriétaire, une herbe qui ne pousse pas trop (???)
J'ai donc bâché avec une bâche en plastique noire en février, un peu tard, mais on fait comme on peut.

Avec les pluies torrentielles, les inondations.... début juin, on m'a passé le terrain à la herse rotative si je voulais planter quelque chose cette année.

J'ai planté mes tomates quand j'ai pu, de début juin à fin juin ! ! ! En me disant advienne que pourra ! On va croiser les doigts en espérant que l'arrière saison soit bonne !

Là dessus, le beau temps arrive avec la sécheresse, et toute une suite de mauvaises nouvelles pour moi (panne de voiture etc...) Pas moyen d'avoir de la paille pour pailler (Lapalisse n'aurait pas dit mieux !) Tant pis, on paillera quand on pourra....sauf que.... à ce jour, je n'ai toujours pas pailler. Mais, les tomates poussent vaille que vaille, sans arrosage, sans paillage, sans taillage, sans rattachage....

Donc, première constatation, il va falloir nourrir le terrain, les plants sont un peu jaunes, mais, je vais avoir du fumier de cheval comme je veux.....dès que j'aurai une solution pour aller le chercher !

En attendant, contre toute attente, voici ma première récolte aujourd'hui :


Grinch cherry dwarf.
Pas grosse mais délicieuse. Comme dirait Dandelion de vrais bonbons !


Le plus gros fruit, sur une pièce de 1€ et ci-dessous l'un des deux pieds.




Blush. 
Je croyais qu'elle serait la première que je cueillerai.


OSU 16.2 ! ! !


Joyau d'Oaxaca


Paul Robeson


Ananas noire


Chocolate stripped


Saint Jean d'Angely


Mrs Maxwell Big Italian


Wild Thyme

On dirait que je vais quand même avoir des tomates cette année ! ! !

20/07/2016

Donc, j'ai fini par planter 122 pieds de tomates malgré le temps vraiment bizarre. Quand ce n'est pas la pluie, c'est la canicule. Et que ce soit l'un ou l'autre, impossible de travailler correctement au potager.

En plus, pas de voiture pendant plus d'un mois et demi et donc pas possible d'aller chercher de quoi pailler. Du coup, rien n'est paillé et l'herbe pousse bien, entre la pluie et la chaleur.....

Le grand méchant mimile diou a tenté une attaque, mais quelques pulvérisations de potion magique (bicarbonate de soude + savon noir) en a eu raison.

Ceci dit, les plants de tomates poussent bien et il semble que je risque d'avoir des tomates avant le mois de septembre si le beau temps continue comme ça.

Cette année, je n'ai arrosé les plants que le jour de leur plantation. Il faut dire qu'avec la pluie qu'on a eu..... Mais depuis plusieurs jours, la sécheresse est là. La maraichère d'à côté arrose comme une malade. Moi je me contente d'aller voir si tout se passe bien et de rattacher les tiges. En revanche, dès que la température baissera un peu, il va falloir que je passe un coup de débroussailleuse pour dégager un peu les pieds de tomate.

Quant à la cour, elle est magnifique avec la forêt de roses trémières fleuries.









12/06/2016

Mai, juin sous l'eau !

Quelle drôle d'année ! On a eu un mois d'avril assez moyen, suivi d'un mois de mai froid et pluvieux, à tel point que j'ai décidé d'attendre début juin pour commencer à planter mes tomates. Ce qui m'a permis de me concentrer sur la fête du printemps à La Brigue. 
Mais ça aurait été très simple s'il n'y avait que cela. Il y a eu la panne de voiture, puis la grève de la SNCF, la montée des eaux suites aux pluies diluviennes. Et, le jeudi où je devais partir, le garage m'apprend qu'ils n'arrivaient pas à trouver la pièce, donc pas de voiture. Il a fallu trouver une camionnette à louer, puis trouver un chemin pour aller chercher cette camionnette, passer au travers des inondations....
Bref, je n'ai commencé les plantations que le jeudi 9 juin :
Abracazebra x 2
OSU 16.1 x 2
Harvard Square x 2
Mrs Maxwell Big Italian x 2
Cherokee Purple x 2
Northern Lights x 3
Green Giant x 1
Paul Robeson x 2
Lucky Tiger x 2
Chocolate Stripped x 1
Copia x 1

Vendredi 10 juin :
Blush x 2
Saint Jean d'Angely x 2
Orange Russian 117 x 2
Blue Fruit x 2
Arbuznyi x 1
Madagascar x 2
Arbuznyi x 1
Rose de Berne x 2
Coeur de Poulain x 2
Joyau d'oaxaca x 3
Malakitovaya x 2

Dimanche 12 juin :
Grinch x 2
Coeur de Boeuf Blanc x 2
Ananas Noire x 2
Inconnue de Bransles x 2
Pamplemous du Grand Père x 2
Solar Flare x 2
Grub Mystery Green PL x 1
Copia x 1
Grub Mystery Green RL x 1
Tigerella x 1
Wild Thyme x 2
Illini Star x 2

La pluie a menacé toute la journée, mais j'ai pu travailler la terre qui avait été bâchée. Malheureusement, la pluie a repris ce soir et je ne sais pas si je vais pouvoir planter quoi que ce soit demain. Et je vais croiser les doigts pour que des champignons ne débarquent pas !




04/05/2016

Fleurs et surprises.

Je suis contente car plusieurs plantes auxquelles je tenais ont survécu au déménagement. Ça ne va pas être la grosse récolte, mais au moins elles sont là !


Le coeur de Marie offert par une copine il y a quelques années, rempoté à l'arrache avec sa motte de terre et mis dans le premier pot venu.


Semis naturels de mertensia maritima. Le pied mère n'a pas l'air d'avoir survécu. Je surveille attentivement.


Les consoudes ! Bocking 14 dans le pot du dernier déménagement (il y a 5 ans). Les racines avaient transpercé le pot.


C'était sensé être la consoude tapissante, mais j'ai un doute. On verra quand elle sera mise en terre !


L'ail des ours qu'on avait ramassé lors du week end des teigneuses sous la yourte. Ils ont bien repris et fleurissent, c'est le pied ! Dans le coin en bas à gauche, on dirait de l'anémone du Japon. On verra bien !


Anémone du Japon ? (en haut à gauche), ail des ours (encore) et bocking 14. On ne parle pas des orties !

Et puis, il y a les plantes qui étaient déjà là quand je suis arrivée. Je ne parle pas encore des roses trémières, des ancolies et d'autres encore que je découvrirai en temps et en heure !


La bourrache, presqu'en fin de floraison. Il y a plusieurs grosses touffes comme celle-ci, j'adore !


Lors du déménagement, j'avais posé le chassis de Jean, feu mon ami kiné, sur des pierres, histoire de ne pas y passer la tondeuse. Il a passé l'hiver là et a permis à cette corbeille d'argent de fleurir très tôt en fin d'hiver. Une autre fleur pousse à côté, mais je ne sais pas encore ce que c'est.


La friche aux fraises ! Pour une fois, je vais avoir des fraises dans mon jardin ! J'espère qu'elles seront bonnes ! Je ne passe pas la tondeuse à cet endroit pour ne pas abîmer les fraises ! désherbage manuel à prévoir !


Et LE romarin devant la porte d'entrée. J'ai déjà taillé plus de la moitié pour dégager la porte ! ! ! Et il y a encore de la taille en perspective ! Un vrai nid à butineuses. Je ne peux pas ouvrir la porte sans qu'au moins une bestiole ne rentre !

Cette année va être une année de découverte et d'observation car tout ici m'est inconnu. J'ai repéré quelques touffes de pivoine. Quelles couleurs ? Ce sera la surprise. Pareil pour les ancolies et les roses trémières !

19/04/2016

Plants envahissants.

Le repiquage est presque fini mais le plus compliqué est de protéger tous les plants du froid. 

La serre n'étant pas encore remontée, il faut se débrouiller avec les moyens du bord, surtout que les nuits sont encore TRÈS fraîches !


La remorque a repris du service avec les plants les plus costauds. En plus c'est pratique à bouger pour suivre le soleil ou pour se mettre à l'abri de la pluie.


Mes fameux bacs en polystyrène répondent aussi présents, avec leurs couvercles et les fameuses vitres achetées pour pratiquement rien sur leboncoin.


La vieille étagère est toujours là aussi. La structure est solide mais les étagères..... Va falloir consolider ça et mettre des roulettes costaudes pour la bouger facilement.


La table à roulette de mon ancienne cuisine est très pratique car elle a des roues. Grilles de congélateurs pratiques pour plusieurs utilisations !


Voici le bordel dans son ensemble ! Au fil des ans, ça ira mieux, cette année j'ai fait comme j'ai pu car comme pour tout déménagement, impossible de retrouver ce dont j'ai besoin !
Les plants ne sont pas très grands mais ils sont biens forts. Dans la journée, ils sont au soleil avec parfois plus de 20°. La nuit, tout est recouvert de plastiques divers, sauf les bacs qui ont leurs couvercles, et ma foi, ça ne se passe pas trop mal. J'aimerai quand même que la chaleur remonte car 2° la nuit, c'est vraiment pas terrible !

02/04/2016

Malgré la fraîcheur...

Il faut profiter du moindre rayon de soleil car il fait sombre dans la maison et la serre n'étant pas encore remontée..... Tout le monde prend l'air dehors depuis plusieurs jours, parfois comme sur la photo, parfois avec un couvercle en verre. Bien sûr, il faut être présente et réagir dès que le soleil apparaît car la chaleur monte très vite sous la vitre.


Le repiquage a commencé (le 30 mars) et ça va vite être catastrophique si la température reste aussi basse. La nuit, on a quand même des 3° ! ! ! Et mes 3 bacs en polystyrène ne suffiront pas pour ces 500 pieds de tomates ! 


Contre la pluie, la grêle, je n'aurai plus de problème grâce à mon grand préau. Mais contre le gel, il va falloir jouer les Mac Giver. Le problème, c'est que j'ai une expo dans 3 semaines, alors, les tomates, les confitures, le boulot......Comment ça il faut faire dodo de temps en temps ? Quand ? ? ?