06/04/2019

Cette fois, c'est vraiment le printemps !

Je rangeais tranquillement les confitures dans l'étable après avoir viré les nids des merles noirs. Quand soudain....pitt pitt pitt pit pitt pitt. J'étais à deux doigts de pousser un cri de joie : elles sont arrivées mes locataires estivales, que j'attendais depuis une semaine ! 
Elles sont rentrées sans hésitation, passant sans crainte au dessus de ma tête pour une première inspection. 
Bienvenue mes petites hirondelles d'amour ! 

Bon, revenons aux choses à nos moutons tomates. Les plants sortis sont beaux. Deux barquettes ne sont toujours pas sortis !


Il est temps de repiquer ! 


Le problème c'est que les nuits sont encore très froides et donc il faut tout rentrer !


L'ai des ours pousse bien et  je vais pouvoir commencer à en replanter dans le verger.


Ma dernière folie : la vannerie ! Ici, des boutures d'osier vivant à planter bientôt. En fait, j'attends la pluie pour que la terre soit moins dure, mais il pleut partout autour mais pas chez nous ! Ils ont eu des pluies bien drues et même de la grêle, mais pas chez nous ! Je suis dans un couloir sec ! Chance ? ? ? Ou pas ?

27/03/2019

Mystère des semis.

Mes premiers semis à l'étouffée sont sortis assez vite, comme d'habitude et les derniers non, Pourquoi. Je les ai semé il y a pratiquement 10 jours et enfin un plant a l'air de vouloir montrer le bout de son nez. Pourtant, j'avais fait exactement de la même manière, des graines du même âge et même certaines plus récentes. Du coup, j'ai retiré les enveloppes plastique et je les mets à l'air libre mais à la chaleur du poêle. J'espère que ça va marcher !
Les autres commencent à avoir de vraies feuilles mais vu la chaleur la nuit, j'attend que ça grandisse un peu avant de repiquer.
Les demi-bouteilles sont coupées et percées, y'a pus qu'à....
Du coup, il va falloir prendre le temps de décompacter les plates-bandes du potager, ajouter du compost vert .....
Il y a aussi les noisetiers à broyer. Pour ce qui est de l'herbe, je ne vais pas encore tondre, il y a des fleurs pour les abeilles.

21/03/2019

Derniers semis de tomates (?)

18 mars :
burpee delicious
yasha yougoslavian
coeur de poulain
ananas vert
blue fruit
green doctor
joyau d'Oaxaca
king of Siberia
lucky tiger
matt's wild cherry

19 mars :
green saussage
snow white
zapotec pink ribbed
zapotec pleated
sylvery fir tree
summer cider apricot
orange bourgoin
rose de Berne
northern lights
omar libanaise

Il est une variété de tomate que j'aimais cultiver car il s'est avéré que sous les conditions les plus difficiles elle produisait toujours beaucoup et arrivait à passer au travers des maladies. Or, je croyais avoir récolté des graines (en 2014) et bien non, j'avais oublié ! Et depuis, je cherche des graines. Une copine de tomodori m'en avait trouvé (très peu) mais avec mon terrain "pas au point" rien n'a poussé.J'ai cherché d'autres graines partout mais les collectionneurs n'en ont plus. Les semenciers n'en ont pas non plus, quels qu'ils soient. Et par le plus grand des hasards, un collectionneur de tomates et de brugmentias en possède et m'en a fait parvenir. 
Sitôt reçu, sitôt semés. Il n'y a plus qu'à croiser les doigts pour pouvoir récupérer d'autres graines, je ne veux plus être en manque !

Et donc, pour en finir avec mes semis de tomates, j'ai semé mes kentucky beefsteack et des violets jasper ! Merci encore Serge !

20/03/2019

Premiers plants...


Sous le néon de la cuisine et la chaleur du poêle à bois, en moins d'une semaine, l'invasion des plants de tomate commence sérieusement.
L'après midi, tout le monde prend le soleil au jardin sous la vitre un peu jaune d'un vieux châssis qui arrive à assurer 20°.
J'en profite aussi pour sortir les brugmensias, l'abutilon et la plante indienne d'Irène, les seuls qui ont survécu à l'hiver. Je ne suis pas encore sûre que la verveine survive.

18/03/2019

Premiers semis, premier soleil.

Le grand départ a eu lieu le 12 mars :

42 days
ananas noire
ananas rl
ARGG (aunt ruby's german green)
black cherry
caro  rich

cherokee purple
chocolate stripped
coeur d'albenga
coeur de boeuf blanc
coeur de boeuf orange
coeur de poulain
coeur yasha yougoslavian
evergreen
copia

everett's rusty heart
gold nugget
green copia
flame
grinch
green grape
jersey devil
ildi
joyau de Treilles
join or die

Et le 14 mars :

joyau d'Oaxaca
Mrs Maxwell big italian
lucky tiger
matt's wild cherry
manyel
moya noire
moya vertte
king of siberia

northern lights
peche blanche
orange russian 117
pamplemousse du grand père
saint jean d'angely
summer cider apricot
zluta kytice

mystère
orange queen
persimmon
petit moineau
queen of heart
rose de pessac
variegated
tatiana
teton de venus
wild thyme gwr
mirabelle
noire de crimée

Vendredi et samedi, j'étais en stage de vannerie, tranquille parce que rien n'arriverait avant dimanche, voire lundi....et samedi soir 16 mars, soit 4 jours après avoir semé, plusieurs plants étaient sortis et avaient même déjà filé ! ! !
J'arrive enfin à gérer la chaleur de mon poêle à bois, ce qui réussi bien à mes semis à l'étouffée !


Chaleur trois en un : le poêle chauffe la maison, mais aussi l'eau pour mon thé, apporte la chaleur nécessaire pour les semis et sèche un écheveau que je venais de finir et qui est au blocage !


Et aujourd'hui lundi 18 mars, les plants sortis ont passé l'après midi dehors dans ma bonne vieille serre en polystyrène à 25°. Mais la vitre doit être lestée à cause du vent.
Le soir, tout ce petit monde est rentré à la maison car on a encore 1° la nuit, voire moins !

02/03/2019

En attendant les semis...

Les semis, je les commencerai la semaine prochaine. En attendant, on a coupé des arbres derrière la maison pour assanir le mur. Quatre gros buissons de noisetiers qui avaient vraiment besoin d'être taillés.
Du coup, j'en ai profité pour prélever quelques jeunes tiges pour essayer de faire, toute seule comme une grande, une petite corbeille. 
Mettre en pratique ce que je fais aux stages, que j'ai du mal à me rappeler. Ce fut difficile, les tiges sont cassants, mais j'ai quand même réussi à faire ça : 


Pas parfait, sûrement pas très solide, mais toutes les techniques sont là sans l'aide de James (le prof). Mon cerveau de petit pois a encore un peu de ressource !
Comme j'ai hâte d'avoir de l'osier dans mon jardin ! ! !

21/02/2019

Un avant goût d'été.

Quatrième journée d'été alors, on essaie d'avancer dans le jardin, tout en préservant le dos et profiter pour lire un peu au soleil.


Il restait un tas d'herbe de tonte de l'été dernier que j'ai utilisé pour pailler deux plates-bandes. La question est : mettre une petite couche de BFR ou de la paille ?


Les quatre "routes" pour les tomates. J'ai vérifié, il y a des vers de terres et le sol a l'air aéré. Pas de risque cette année, je mettrai du fumier dans le trou de plantation et dessus.


J'avais semé de l'engrais verts sur plusieurs plates-bandes, mais je me demande si j'ai semé assez dru. 


Un pied de tomate qui a passé l'hiver dans la cuisine. Il se porte bien !


Ail éléphant planté tard (début janvier) d'où le paillage de laine pour leur tenir chaud quand il a gelé. Ça a l'air d'avoir marché !


J'avais peur de perdre la mertensia maritima mais ..... Je suis bien contente.

J'ai cartonné l'avant du poulailler et tout le long, coupé les dernières tiges de tomates en veillant à laisser les racines dans le sol, répandu du vieux terreau pour la nouvelle plate-bande devant le préau, mis de la terre dans le châssis, et planté les bulbes d'ail triquètre. Contente car elles commençaient à germer !
Ce temps va se maintenir plusieurs jours, on va pouvoir en profiter, et ça tombe bien parce que j'ai encore beaucoup de taille à faire !