13/07/2011

Bonnes et mauvaises nouvelles !


Première vraie récolte parce que je ne compte pas les tomates cerises que je grignote au potager même. Mais là, c'est le bon côté, car de l'autre côté.....


...c'est autre chose ! Brûlure du soleil.... quelques pourritures apicales.....!
Mis à part ça, les tomates sont délicieuses. Il suffit de retirer les parties abîmées. 1,800 kg c'est pas mal pour une première récolte !

Voilà pour le côté positif. Mais......la saison se présente très mal après un début superbe.
Les plants ont perdu de leur superbe et les feuilles s'affaissent en un flétrissement lamentable, comme s'ils manquaient d'eau. Il faut dire qu'après trois jours à plus de 40° à l'ombre....je me suis dit que j'aurai dû arroser ! Et de le faire illico presto.


Malheureusement, le lendemain, pas de changement ! Donc, si ce n'était pas un problème d'arrosage....! ! !
Sur ce, on me conseille de traiter au sel d'epsom car se serait une carence en magnésium. Du coup, j'ai dû arroser pour pouvoir faire un premier traitement au sel d'epsom (que j'ai eu du mal à trouver d'ailleurs !)
Le lendemain, une légère amélioration dans le port des feuilles, un léger redressement, pareil pour mon moral ! Deux jours plus tard, je refais un deuxième traitement au même dosage (1,5 cuillère à soupe de sel d'epsom par litre d'eau et environ 150 ml d'eau par pied après arrosage)
Je pense qu'il faudra encore faire un traitement mais cette fois-ci à la dose que préconise nenor de tomodori : 30 g par litre d'eau.
En tout cas, je m'attendais à devoir arracher mes pieds de tomates, mais, ils tiennent toujours, alors, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir..... !

Malheureusement, le soleil continue à taper et fort. Mes radis ont séché, mes épinards ne poussent pas, les quelques framboises qui restaient ont séché sur pied, même pas besoin de les mettre dans le déshydrateur ! Des tomates qui brûlent, des feuillent qui sèchent.....je n'avais jamais vu ça ! Et toujours pas de pluie suffisante pour mouiller la terre ou remplir les récupérateurs ! ! !


Feuilles de tomates séchées à même le plant ! ! ! Pas de mildiou ni d'altérnariose ni la moindre tache, ni le moindre puceron aleurode ou autre ! ! !

4 commentaires:

Fab a dit…

Vraiment dommage pour tes plants.
A mon avis il y a eu un réel manque d'eau et également d'azote au démarrage de tes plants. Pour te donner une idée, j'ai du tailler de façon très importante les miens car très feuillus. Mes voisins à quelques dizaine de mètres ont eu plein de tomates avec des coups de soleil et le cul noir. Même chez moi j'ai 4 pieds sur une parcelle non préparée et ils sont plutôt chétifs.
Pour l'année prochaine, une bonne préparation de la terre avec du fumier de poule (apport en calcium qui évitera le cul noir) sans excès, des cendres pour avoir un peu de potasse et du compost. En ameublissant bien la terre.
Puis après une dizaine de jour après le repiquage une bonne rasade au purin d'ortie.
J'ai appliqué cette méthode cette année, je n'ai jamais eu de si beau plants de tomates. Je peux comparer à ceux que j'ai donné ou les reste que j'ai mis un peu n'importe ou dans le jardin. La qualité n'est pas du tout identique !

Biosyrphe a dit…

bin lalita
les tomates ,c'est comme les hommes !! ca a besoin de picoler surtout par le soleil de plombs et le vent pouri qu'il y a sans cesse en ce moment .
j'ai perdu des plants et des fleurs vivaces qu'il me restait de la meme façon la semaine dernière.

@++ biosyrphe

Elocine a dit…

quel dommage, tes plants de tomates etaient si beaux. On se demande vraiment ce qui se passe cette annee ? Chez nous il fait frais, mauvais pour les tomates, qui n'ont pas encore de tomates et presque pas de fleurs, une mauvaise annee pour les jardiniers comme nous. Si Dieu le veut l'annee prochaine sera meilleure. On ne peut rien y changer de toute facon.

Lola a dit…

Vraiment impressionnant !! Enfin je sais que maintenant ils sont sauvés et je suis bien contente pour toi. Bises