13/04/2009

Repiquer les tomates

Le temps passe à une de ces vitesses ! ! ! Mais pour une fois, je ne suis pas trop en retard ! Les tomates poussent bien. Même les retardataires ont fini pas lever ! La black cherry, semée le 7 mars a levé seulement début avril ! Comme quoi il faut être patient !
Entre temps, j'ai eu le temps de ressemer des "jolis papas" autrement dit Saint Jean d'Angely, des ananas à feuilles de pomme de terre et des coeurs de boeuf portugaises pour un voisin. Tous ont dépassé les black cherry !
Les repiquages .
D'abord, comment je fais ?
Je coupe des bouteilles en plastique en deux. La partie basse servira de pot intermédiaire avant mise en terre. Le haut de la bouteille servira pour arroser le pied une fois planté, une efficacité maximale pour un minimum d'eau.

Dans une barquette, je choisi la variété la plus avancée avec au moins deux vraies feuilles :


Avec un marqueur indélébile, je note la variété sur ma demi-bouteille.


Une fois les demi-bouteilles remplis de terreau, je déterre avec délicatesse chaque plantule et fais un trou au centre de mon pot.


Je l'enfonce jusqu'aux cotylédons dans mon terreau.


Puis, au fur et à mesure, les plants repiqués sont rangés dans un cageot plastique.


Là, il n'y a plus qu'à les "bassiner" avant de les ranger sagement dans la serre où je pense que cette année ils n'auront pas d'attaque de limaces et autres escargots !

Voilà, aujourd'hui, la serre est remplie, devenue brusquement trop petite ! Je dois m'y mouvoir avec précaution si je ne veux pas renverser quelque chose ou marcher là où il ne faut pas......

Le temps d'avoir assez de bouteilles en plastique et je pourrais finir le repiquage des plants de tomates.

J'ai commencé aussi le repiquage des oeillets d'inde et autres tagètes. Les oeillets de chine ont bien levé aussi, ainsi que la sauge bleue, les ipomées....Il va falloir repiquer aussi tout ça ! Ce n'est qu'un début........

2 commentaires:

cammu a dit…

J'adore le temps des semis! Malgré que c'est beaucoup de travail. Faut vraiment être passionné.
:)

lalita a dit…

Je suis comme toi. J'ai l'impression de revivre quand ça commence vraiment.
Il y a le plaisir de voir grossir les plants, la peur d'une catastrophe quelle qu'elle soit, et la hâte de mettre en terre ! La surveillance de la météo, la peur des orages, du gel.... C'est passionnant ! ! !